Route départementale 945 - Base Eolys 62136 LESTREM
03 21 26 17 09

Le brevet de base

Privilèges

C’est un brevet français pour pilotes non professionnels prévu pour permettre le vol local. Il est issu de l’Arrêté du 31 juillet 1981. Ce brevet autorise le pilote à voler seul à bord d’un avion du même type que celui utilisé pour obtenir le brevet, dans un rayon de 30 km autour de l’aérodrome. Après un complément de formation adéquat, des extensions d’autorisation peuvent être accordées par un instructeur.

Le brevet de base ne sera plus délivré après le 7 avril 2018. Les pilotes titulaires de licences nationales BB continueront à voler avec leur licence nationale, par dérogation jusqu’au 8 avril 2018.

Heureusement, le BB peut être converti  en LAPL (Light Aircraft Pilot Licence) restreint ou complet, selon les extensions préalablement obtenues.

Prérequis

Le statut d’élève-pilote est subordonné à l’obtention d’un certificat d’aptitude physique et mentale délivré, en France, par un médecin titulaire d’une qualification de médecine aéronautique. Même s’il n’y a pas d’âge minimum prévu par la réglementation pour commencer la formation, le premier vol seul à bord (solo) ne peut intervenir avant l’âge de 15 ans.

Formation initiale

Avant de se présenter au test pratique, le pilote doit avoir réussi un examen théorique composé de 60 questions (QCM), il faut un minimum de 75 % de bonnes réponses.

Il faut avoir effectué au minimum 10 heures de vol, dont 6 avec instructeur et 4 heures en solo supervisé (avec au moins 20 atterrissages) pour se présenter au test pratique. Ce minimum réglementaire est rarement suffisant pour atteindre le niveau requis pour un élève pilote sans aucune expérience, mais il permet de tenir compte d’une éventuelle expérience en planeur ou en ULM.

Formations complémentaires

  • Emport de passagers (pilote âgé d’au moins 16 ans, ayant une expérience du vol seul à bord d’au moins 20 heures, dont 5 dans les deux derniers mois ; l’emport de plusieurs passagers n’est autorisé qu’en vol local).
  • Utilisation d’autres aérodromes éloignés de moins de 100 km (vol VFR contact ou navigation par cheminement).
  • Utilisation d’autres avions.
  • Voltige.
  • Vol de nuit (minimum 5 heures de formation dont au moins 3 en double commande et 2 en solo).
  • Remorquage de planeurs.

Ces extensions sont délivrées par un instructeur habilité.

Entretien de la licence

Le brevet de base est valable 24 mois et doit donc être prorogé régulièrement.

La prorogation, prolongeant la validité de 24 mois, nécessite du pilote qu’il remplisse les conditions d’aptitude physique et mentale nécessaires (même visite médicale que pour l’obtention initiale) et qu’il justifie de 10 heures de vol en tant que commandant de bord dans les 12 mois précédant la demande. Si le nombre d’heures prescrit n’est pas atteint, ce qui arrive généralement lorsque le pilote cesse de voler quelques années avant de reprendre le manche, il devra passer auprès d’un instructeur habilité un contrôle de renouvellement portant sur les mêmes épreuves pratiques que pour l’obtention initiale du brevet de base.

Pour les pilotes de plus de 40 ans, le brevet de base est valide 12 mois. Pour la prorogation, les mêmes conditions sont requises que pour les moins de 40: aptitude physique et mentale, ainsi que 10 heures de vol en commandant de bord dans les 12 mois précédents.