Accès open flyers (réservation d'avions)

La voltige

 
gommene-4.jpg IMG_3469.jpg gommene-6.jpg IMG_7136.jpg IMG_3485.jpg IMG_3477.jpg sunset-2.jpg

La voltige c'est le pilotage à l'état pur. C'est une discipline exigente et sérieuse qui permet d'évoluer dans l'espace en maîtrisant le pilotage de l'avion et les forces aérodynamiques.

Pratiquer la voltige c'est perfectionner son niveau de pilotage et sa connaissance de la mécanique du vol. Cette activité est ouverte à tous les pilotes désireux de découvrir la liberté du vol.

Il est possible de pratiquer la voltige uniquement pour étudier, avec un avion conçu pour cela, les situations de vol inusuelles, pour le plaisir de faire de belles figures, ou dans le but de participer aux compétitions.

Les figures de voltige, comme les célèbres "vrilles" et boucles ou "looping" sont classifiées et répertoriées dans un catalogue nommé "Aresti", du nom de son créateur. Les figures s'enchaînent pour constituer un "programme". Il existe ainsi des centaines de figures codifiées et une infinité de programmes.

L'apprentissage de la voltige commence souvent par la découverte des particularités des avions à train classique, c'est à dire avec une roulette libre à l'arrière de l'avion. S'il n'y a pas de différence en vol avec les avions à train tricycle ayant une roue avant contrôlée, il n'en est pas de même pour le roulage, le décollage et l'atterrissage.

Les premières figures étudiées sont celles sous facteur de charge positif, les fameux g. Pour faire simple, le facteur de charge est le ressenti de son poids. Sous +4g, le pilote ressent 4 fois son poids. Ensuite, on passe à l'étude du vol inversé et des facteurs de charges négatifs. Les facteurs de charge usuels du Cap 10, de l'ordre de -3g à +4g, sont inoffensifs.